Loading...
Adressez-nous votre demande directement et vous recevrez votre offre. Rapide et sans obligation!
Merci pour votre demande. Vous recevrez votre devis sous peu.

CONNAISSEZ-VOUS DÉJÀ NOTRE NEWSLETTER IMPULSE?

Comme nous aimons tant les textes passionnants sur des sujets passionnants, nous envoyons régulièrement notre newsletter impulse. Découvrez les dernières nouveautés et actualités de l’univers des langues et participez à nos tirages au sort exclusifs.

Se connecter
newsletter teaser newsletter teaser bubble

Langue 2.0

Langue 2.0 – une communication globale est-elle possible ?

La communication humaine se fait à plusieurs niveaux. L’un des moyens de communication les plus importants est la langue parlée: c’est notre langage normal. Sans langue, la coexistence humaine semble presque inconcevable. On ne saura probablement jamais précisément quand et comment la langue parlée a été créée. On peut cependant supposer que la communication par les signes et les gestes a jeté les bases de notre langue. Même si la communication non verbale reste un élément essentiel de notre communication, la langue parlée est devenue de plus en plus importante. Il était et il est par exemple toujours difficile de communiquer entre êtres humains au moyen de signes dans l’obscurité. De même, il est beaucoup plus efficace d’utiliser ses mains pour d’autres tâches pendant une conversation. On pourrait donc décrire le développement de la langue comme une étape nécessaire de l’évolution.
  L’évolution de la langue est un processus permanent. Avec l’avènement de l’ère numérique, la langue connaît des changements rapides et une plus grande fragmentation. Parallèlement à la communication par les images, la vidéo et le son, des codes entièrement nouveaux sont apparus, comme la conversation par chat, par SMS et via les médias sociaux. Avec une moyenne de 65 milliards de messages WhatsApp par jour dans le monde, on peut supposer qu’il existe une certaine pression pour transcrire la parole par écrit. D’autres signaux linguistiques, tels que les expressions faciales et les gestes, sont remplacés par une nouvelle forme de métatexte («LOL», «*grins*») ou par des emojis, qui rappellent parfois même la langue parlée. Ainsi, la complexité de la communication interpersonnelle s’accroît, de la quantité de canaux aux langues utilisées par les groupes de pairs, en passant par les langues individuelles et les technolectes. Mais n’était-ce pas un vieux rêve de l’humanité que de pouvoir communiquer d’une manière simple, au-delà des frontières nationales et linguistiques? La diminution constante du nombre de langues parlées pourrait être utile à cet égard. Actuellement, entre 6000 et 7000 langues sont parlées dans le monde. Cependant, les anthropologues prévoient qu’il n’existera plus qu’une centaine de langues sur Terre en 2200. Mais le développement de l’intelligence linguistique artificielle pourrait avoir beaucoup plus d’importance pour la conversation à l’échelle mondiale. Microsoft, Facebook, Google, Apple: la course aux performances linguistiques des machines est lancée depuis longtemps et le seuil de la traduction en temps réel a même déjà été franchi. Cependant, il faudra encore quelques années avant que la traduction automatique soit capable de transposer également le contexte, les doubles sens et autres subtilités dans d’autres langues. Notre tâche en tant que traducteurs et linguistes consiste à relier les gens entre eux au-delà des frontières linguistiques en cette période de bouleversement numérique. Nous nous engageons avec passion pour un monde qui se comprend mieux.